Le monde de Kaarllyhnns

Le Monde de Kaärllÿhnns Chapitre II :..........................Les Lois


 

Chapitre II Les Lois :

 

I La communication :

 

Le vouvoiement est de rigueur à tout instant.

 

En aucun l'esclave à le droit de prendre la parole sans en y être autorisé.

 

La demande de prise de parole se fait par le lèchement des pieds du Maître jusqu'à celui-ci consent à savoir de quoi il en retourne. En ce cas l'esclave remercie le Maître de l'avoir autoriser à s'exprimer.

 

Seul le Maître décide de la réponse à apporter !

L'esclave en revanche doit à tout moment répondre à son Maître d'une façon précise.

 

La communication est avant tout physique. Toute demande envie doit se faire par pantomime sensuel.

 

II La place de l'esclave :

 

L'esclave n'a en aucun cas le droit d'être assise au même niveau que le Maître. Elle doit être toujours à ses pieds.

 

Diverses positions sont de règle car elles suivent un code bien précis.

 

 

 

 

III Les positions :

 

a)         La position d'attente.

 

Lorsque l'esclave n'a pas de taches précises ordonnées par son Maître, elle doit être à genoux face à lui. Fesses sur les talons, jambes écartées à 45°, les mains sur les genoux. Le dos droit, afin de révéler la splendeur de sa poitrine. Le regard penché vers les pieds de son Maître.

 

Cette position peut varier en fonction, du désir du Maître, en lui imposant d'avoir les mains derrière la nuque, les bras en angles droit. Ceci à pour avantage de tenir le dos plus droit, d'exposer encore plus la poitrine et de cambrer plus la croupe de l'esclave.

Autre avantage certain, cela permet à tout instant de caresser, étirer, pincer, de flageller la poitrine. Petits plaisirs que j'avoue beaucoup apprécier.

 

b)       La position de revue ou de présentation.

 

Celle-ci sert à faire l'examen attentif de l'esclave, afin de savoir si elle n'a rien omis des directives  du Maître dans le choix de sa tenue. L'esclave est debout, jambe écartées à 45°, croupe offerte donc exagérément cambrée, au cas ou le Maître voudrait en jouer ou la punir. Mains derrière la nuque, bras en angle droit. Langue sortie prête à servir.

 

c)         La position d'exhibition

 

A genoux, front contre le sol, hyper cambrée, mains écartant les fesses pour ne rien cacher au regard du Maître ou des convives si il y en a.

 

IV Les tenues

 

L'esclave à pour tenue principale son collier et ses bracelets chevilles et poignets. Elle n'a le droit de se vêtir dans la tenue imposée par le Maître que quand elle en a reçu l'ordre.

Tous sous vêtements sont proscrits, car elle doit à tout moment répondre aux désirs du Maître.

Le port du collier est permanent.

L'esclave doit toujours être apprêtée, parfumée, coiffée, maquillée. Suivant le goût de chacun plus ou moins prononcé.

 

 

V Le couchage

 

L'esclave n'a en aucun cas le droit de dormir dans le lit du Maître sans en avoir été autorisé. Sa place est au pied du lit de son Maître, enchainée.

 

Si l'esclave est autorisée à dormir avec son Maître, elle doit dormir la tête entre les jambes de son Maître en ayant son sexe en bouche. Ceci pour réconforter l'esclave et la sécuriser. Blottie ainsi, elle éprouve bien être et abris. Seul le Maître autorise l'esclave l'accès à ses bras.

 

VI Le réveil

 

L'esclave doit honorer son Maître en le prenant en bouche jusqu'à celui-ci se réveil. Puis se mettre à genoux et attendre que le Maître veuille bien s'occuper d'elle.

 

VII Le repas

 

 Le repas se fait à terre. Soit à genoux soit à quatre pattes, soit directement en recevant la nourriture de la main de son Maître.

L'esclave doit toujours demander l'autorisation pour manger, boire.

 

 

 

VIII Les déplacements

 

L'esclave doit toujours demander l'autorisation pour se mouvoir, changer de position, aller aux toilettes, se laver, etc..

 

IX L'esclave est au service du Maître.

 

Elle doit toujours veiller à ce que le Maître ne manque de rien. Elle doit le servir à table et servir de table ou de repose pieds si le Maître en ressent le besoin.

Comme son âme son corps appartient totalement à son Maître, elle doit à tout instant satisfaire n'importe lequel des ses désirs.

 

X Les remerciements

 

A chaque fois que le Maître interactive avec son esclave, celle-ci doit le remercier. Qu'elle soit caressée ou fouettée violement.

 



27/04/2010
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 67 autres membres